Leblogdannah

Un site utilisant unblog.fr

 

Un enrobage marketing féministe assez conservateur, au fond… 12 juillet 2018

Classé dans : Droits des femmes — leblogdannah @ 11 h 17 min

rencontres de pétrarque

Bien sûr, il ne faut pas trop épingler les invités de France Culture. Ils sont venus pour vendre des livres, et comme la librairie connaît des hauts et des bas… Mais ce n’est pas pour des raisons marchandes que mes critiques seront modérées. Il faut laisser la chance aux gens d’acheter et de lire des livres.  Et de réfléchir.  À part les BD, les albums jeunesse achetés par les grands-mères, les bouquins de tête de gondole : j’ai l’impression que les adultes ne lisent pas tant que ça ou bien alors des trucs à la mode, très rassurants… Le tonus intellectuel est au plus bas.  En dehors de Geneviève Fraisse et de Elsa Dorlin, ça ne volait pas très haut aux Rencontres de Pétrarque. Je me demande ce que Mercedes Erra faisait là, à part étaler sa réussite sociale, son agence de pub, ses enfants, le rangement des placards. Le discours du genre « reporters de guerre » disponibles au pied levé de Madame Cotta qui croit encore au ruissellement (!), on nous l’a déjà fait. Le radotage sur les femmes d’exception (pilotes , femmes dans les conseils d’administration), ça ne fait pas beaucoup avancer les choses. Les femmes récemment nommées au gouvernement sont des bourgeoises héritières et/ou diplômées. Je ne vois pas ce qui a changé depuis un an. Au contraire, la destruction des emplois publics et la  remise en cause des droits à la retraite font reculer les droits des femmes.  Madame Cotta s’interroge sur les femmes des quartiers qui se bouclent chez elles juste après avoir conduit les enfants à l’école ? Je trouve ce genre de remarque stigmatisante et pathétique. Et les femmes dans les lotissements, c’est mieux ? Et les bourgeoises assistées et dépressives ? Beaucoup de redites, beaucoup de schémas chez des gens qui prétendent lutter contre les préjugés. Surtout ceux des classes populaires. Et la lutte contre le voile, voilà qui fédère une société en morceaux. C’est dommage que je n’aie pas pu attraper le micro pour demander à Madame Erra : combien sont payées les femmes de ménage de votre agence ? et à Madame Cotta : combien payez-vous votre femme de ménage ? On pourrait commencer par valoriser les métiers féminins au lieu de culpabiliser les filles. Toutes n’ont pas envie de faire des mathématiques ou  du codage informatique. Madame Erra a dit que les mathématiques, c’est l’avenir ? Cela fait 30 ans qu’on le rabâche. Elle se trompe.  L’avenir du travail, c’est les personnes âgées. Elles sont nombreuses tous les soirs aux Rencontres de Pétrarque.

 

Commenter

 
 

darronjdlj |
Dilemma3633 |
Artibetain |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lane crawfordopenrice hong ...
| Tussen
| Hgjghjeaa